Flash-back sur les assises du Comité de Développement du Village Mindjil (CODEMIN), édition 2013


La 24e édition du comité de développement de Mindjil (CODEMIN) s’est tenue du 29 au 31 Avril 2013 à l’esplanade de la chefferie dudit village. Elle a vu la participation massive des dignes fils et filles intérieures et extérieures dudit terroir. L’objectif de ce comité étant clair : œuvrer pour l’amélioration des conditions de vie des populations de ce village du Mayo-Kani.

Pour ce faire, plusieurs points ont été inscrits au programme à savoir : la réunion préparatoire, le bilan de l’année écoulée, les perspectives de l’année en cours, la collecte de fonds et la séance d’auto critique.

En vue de réussir ledit évènement, une réunion préparatoire  a eu lieu. Au de cette dernière, quelques commissions chargées de menées les activités ont été mises sur pied  à savoir, celles  en charge de l’organisation, d’animation et de réception. Du bilan de l’année écoulée, plusieurs réalisations ont été menées. Mais les plus importantes sont l’appui en fonds de roulement de médicaments au centre de santé intégré, la fabrication de tables bancs pour le lycée de la localité, etc…

En termes de perspectives pour l’année en cours, il est prévu, dans le cadre d’amélioration des conditions de vie des populations, certaines réalisations. Ce sont notamment, la construction de deux blocs de salles de classe, d’un forage et deux latrines au lycée de Mindjil, d’un autre forage au quartier Tékélalé avec l’appui du Programme National de Développement Participatif (PNDP) qui exige un quote-part (10%) de la communauté à aider. La protection de l’environnement a aussi occupé une place de choix dans les débats, avec la sensibilisation des populations sur la nécessité de limiter les feux de brousse, la coupe anarchique du bois de chauffe. Il a été vivement recommandé à toutes les populations de participer à la protection de celui-ci, en plantant des arbres, chacun au moins un.

Prenant la parole devant toutes les forces vives, le Maire de la Commune de Kaélé, dans son allocution, a souligné l’importance de la mobilisation des ressources en vue de contribuer au développement du terroir.

Le Sous-Préfet de l’Arrondissement de Kaélé quant à lui, a également emboîté les pas au Maire, en appelant la population à beaucoup plus de solidarité et d’ardeur dans le processus du développement, en cette ère de décentralisation. Le développement, dira-t-il ne saurait se faire sans l’apport des uns et des autres, c’est une œuvre collective.

 

Par la suite, les deux hôtes de marque ont ouvert la collecte de fonds. Au total, la rondelette somme de 2.586.850 FCFA (deux millions cinq cent quatre vingt six mille huit cent cinquante francs) a été mobilisée.En plus du reliquat de l’exercice écoulé qui s’élevait à 1.452.640 FCFA (un million quatre cent cinquante deux mille six cent quarante francs). Ce qui fait un total global de 4.039.430 FCFA (Quatre millions trente neuf mille quatre cent trente francs) dans les caisses de ce comité de développement.

A la fin du comité, une séance d’autocritique a été aussitôt convoquée dans le but d’évaluer le niveau des activités menées. Ceci a permis de sensibiliser d’avantage les membres des différentes commissions, qui se sont désintéressés des tâches qui leur étaient assignées. Par ailleurs, la mauvaise gestion des ressources destinées à l’organisation et au bon fonctionnement du comité a été abordée, en mettant un accent particulier sur la sanction à infliger à ceux-ci. Il a été vivement recommandé la production rapide du rapport des activités des différents sous-comités, basés dans les différentes localités du territoire national, pour les assises du prochain comité. 

Par Alain PASSAH, cadre de santé en service au CODAS-Caritas, Yagoua Source: La Lettre du Mayo Kani n°07 Juillet 2013

Publicités

Morceau choisi : la commune de tisse sa toile sur le net


cap mairie cléEn insérant l’adresse www.mairiedekaele.com , l’internaute pourra s’offrir une visite guidée du chef lieu du département du Mayo Kani grâce au portail officiel mis en ligne depuis 2012 par la commune.

Le site web s’ouvre par une page d’accueil où le maire, Oussoumanou donne le ton dans son mot de bienvenue « Tout le plaisir est pour nous de vous savoir des nôtres dans cet univers et de partager nos réalités pour qu’ensemble nous changions de manière significative et positive le visage de la commune et le niveau de vie de mes concitoyens.» Les ambitions de la commune sont ainsi dévoilées dans la nouvelle vitrine.

Une vitrine qui se veut aussi détaillée qu’une anthologie. L’on retrouve des rubriques  tels que : allô Mairie, Découvrir, Citoyen, Touristes, Socioculturel, éducation, santé, environnement. Et lorsque la page s’affiche sur le petit écran, l’on se réjouit de constater la diversité des informations mises en ligne. A titre d’exemple, l’espace citoyen permet d’avoir une foule d’informations sur les procédures administratives relatives aux permis délivrés, aux actes d’état civil, aux activités lucratives etc. Pour le touriste virtuel, l’offre est abondante et diversifiée. Il a le choix entre la découverte de l’histoire des peuples du département, les coins exotiques, les rites et pratiques traditionnelles.  

Seule fausse note à cette prouesse de la mairie de kaélé, la faiblesse de l’animation du site, ce qui peut influencer négativement la fréquentation de celui-ci.

Par BP

 

AVIS DE RECRUTEMENT A L’UNIVERSITÉ CATHOLIQUE D’AFRIQUE CENTRALE


 

Le Recteur de l’Université Catholique d’Afrique Centrale / Institut Catholique de Yaoundé, recherche pour les besoins d’enseignements, à compter de l’année académique 2013/2014, des enseignants dans les spécialités ci-après:


1. Faculté de Théologie
1.1. Enseignants permanents
– 1 Docteur en Théologie Morale
– 1 Docteur en Patrologie
– 1 Docteur en Histoire Ecclesiastique
1.2. Enseignants Assistants
– 1 Assistant Morale
– 1 Assistant Dogme
2. Faculté de Philosophie
2.1. Enseignants permanents
– 1 Docteur en Philosophie classique
– 1 Docteur en Philosophie politique
– 1 Docteur en Philosophie de l’Éducation
3. Faculté de Sciences Sociales et de Gestion: UCAC
3.1. Enseignants permanents
– 2 Docteurs en Sciences Politiques, spécialistes en Relations Internationales
– 1 Docteur en Droit Privé, spécialiste en Droit de l’Environnement
– 1 Docteur en Droit Privé, spécialiste en droit du Travail
– 2 Docteurs en Sciences Sociales (Supervision des travaux et suivi des moniteurs)
3.2. Enseignants Assistants permanents
– 1 Doctorant en Droit
– 2 Doctorants titulaires Master en GRH
3.3. Enseignants associés
– 1 Docteur en Sciences Politiques (Systèmes po. Contemporains)
– 1 Docteur en Sciences Politiques (Analyse des conflits)
– 1 Docteur en Sciences Po (Décentralisation et gouvernance locale)
– 1 Docteur en Sciences Po (Organisation et administration des collectivités territoriales)
– 1 Docteur en Sciences Po (Manager du développement local et des organisations publiques et privées)
– 1 Docteur en droit privé (Droit des affaires)
– 1 Doctorant en statistiques ou en économie, spécialiste des sciences sociales (Statistiques appliquées aux sciences sociales)
4. Faculté de Sciences Sociales et de Gestion: UCAC Campus d’Ekounou
4.1. Enseignants permanents – Chargés de Cours
– 1 Docteur en Science de gestion (Stratégie, management stratégique, finance, …). Expérience avérée en enseignement (Maîtrise de l’Anglais est un atout ou anglophone).
– 1 Docteur en Science de gestion (Stratégie, finance, …). Expérience avérée en enseignement (Maîtrise de l’Anglais est un atout ou anglophone).
4.2. Enseignants permanents ou associés
– 08 Docteurs en Gestion ou BAC + 5 Expérience pour cours suivants:
– Stratégie d’entreprise
– Marketing
– Psychologie des organisations
– Statistiques
– Mathématiques
– Techniques d’expression
– Communication
– Culture générale
4.3. Assistants permanents
– 1 Doctorant Banque et Finance
– 1 Doctorant Marketing et stratégie
– 1 Doctorant Administration des Entreprises
– 1 Doctorant Comptabilité -Finances
4.4. Enseignants associés – Chargés de Cours
– 1 Docteur en Gestion ou BAC +5 + Expérience
– 1 Docteur en Gestion: Option finance d’entreprise et/ou de marché
– 1 Docteur en Science de Gestion avec expérience avérée en enseignement: Dynamique concurrentielle et création de valeur
– 1 Docteur ou BAC +5 en techniques quantitatives ou en Informatique, 2 ans d’expérience
– 1 Doctorant en Gestion ou BAC + 5 ans d’expérience: Analyse financière
4.5. Enseignants Professionnels associés
– 8 Docteurs en Gestion ou BAC + 5 + Expérience pour cours suivants:
– Gestion de l’offre et cycle de vie du produit
– Dénombrement et probabilités
– Entrepreneuriat
– Dossier artistique (musique et peinture)
– Technique et approvisionnement des achats
– Communication événementielle
– Organisation et gestion de l’entreprise
– Customer relationship management
– Master + 5 ans d’expérience: Cours Maths Financières
– Master 2 ou DESS avec expérience: Cours Musique et courants musicaux.

Composition du dossier
• Un bulletin de naissance ou une fiche individuelle d’état civil
• Un extrait de casier judiciaire n° 3 datant de moins de trois mois
• L’original et une copie certifiée conforme des diplômes possédés
• CV académiques
• Les certificats justifiant l’ancienneté dans l’enseignement ou la profession et autres pièces exigées par la réglementation en vigueur pour la constitution du dossier académique (publications éventuelles, unités de recherches auxquelles on appartient).
Date limite de dépôt des dossiers: 16 Août 2013

R.P. Prof. Richard FILAKOTA
Recteur

Voirie et assainissement: Maroua la belle va mal


après la pluie…Après les pluies, il est très difficile de circuler d’un quartier à un autre. Les artères principales de la ville telles que les doubles voies traversant les quartiers Domayo et Kakataré sont aussi impraticables. Les nids de poule qui foisonnent sur ces axes une fois remplies d’eau deviennent de véritables cauchemars pour les usagers.

Par BP.