D’où le marché Mokolo(à Yaoundé) a t-il puisé son origine?


L’appellation de divers quartiers et marchés au Cameroun suscite beaucoup de curiosité C’est un fait, le marché Mokolo est l’un des marchés populaires du Cameroun. Sa réputation aujourd’hui va bien au-delà de nos frontières. Mais il est à se demander d’où ce lieu populaire tient son nom Mokolo. Le premier réflexe du visiteur, est celui de faire le lien entre ce Mokolo et le chef-lieu du département du Mayo-Tsanaga. Pas faux, assurément à en croire les témoignages recueillis sur place. Pour Moussa «cordonnier» exerçant dans ce marché Mokolo depuis les années soixante-dix, le nom Mokolo viendrait d’un commerçant venu s’installer dans ce nouveau marché. «C’était un vendeur d’habits. Tout le monde venait acheter chez lui. On l’appelait Mokolo et il était connu. En 1976, le marché n’était pas grand comme ça. Quand on venait ici on disait qu’on partait chez Mokolo. C’est comme ça que le nom est resté » explique-t-il. Une autre version, issue des études du feu Pr. Jean Baptiste Obama, historien camerounais, donne une autre lecture. «Dans les années 1930-1932, les populations allogènes (les «Mintobo») originaires de l’arrière-pays, cohabitaient avec les Mvog Ada, peuple autochtone à l’endroit où se trouve l’hôtel de ville actuel. Ne se sentant plus en sécurité à cause de ces «envahisseurs », les Mvog Ada entreprennent une lutte pour chasser ces immigrés qui occupaient leur terrain. Pour mettre fin à ce conflit, l’administration française a décidé de déloger ces allogènes et de les recaser ailleurs. (…) Le lieu-dit Mokolo, situé alors en pleine brousse de Messa, a été choisi pour abriter ces «délogés» qui, ne voulant pas se déplacer, ont estimé qu’on les envoyait très loin à Mokolo comme s’ils allaient à l’Extrême Nord à pied. Ce déplacement forcé était pour eux, un calvaire, une sorte de prison comme celle située au Nord-Cameroun, à Mokolo. D’où ce nom qu’ils ont évoqué et qui était inconnu des autochtones. Ainsi donc, cette localité de Messa a pris le nom de Mokolo de l’Extrême Nord Cameroun par assimilation», explique l’étude qui s’est inspirée des témoignages du tout premier maire de Yaoundé, Henri Effa. Le toponyme de Mokolo ne se limite pas à la seule ville de Yaoundé, un troisième, se trouve en plein coeur de la ville de Bertoua, dans la région de l’Est. De ce côté le quartier Mokolo est tellement vaste qu’il a fallu le subdiviser en quatre dont Mokolo 1, 2, 3 et 4. Allez savoir d’où il tient son nom…

                                                                                                         Source: http://ademat.org

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s