Interview: Hamadou Hamidou, maire de la commune d’arrondissement de Maroua 1er


Vous venez de présider à la remise des intrants agricoles aux producteurs du village Bégueule, quels sont désormais vos attentes vis-à-vis d’eux.

Tout naturellement, nous voulons voir ces producteurs faire un bon usage des intrants qui leur sont offerts. Plus clairement, qu’ils aillent les rependre dans les plantations de maïs ou de sorgho pour qu’au bout de la saison des pluies, ils soient satisfaits de la production. Si un paysan peut améliorer sa récolte grâce a cet appui et c’est d’ailleurs toute notre espérance, on s’en réjouira et le projet village du millénaire se portera mieux. Car, c’est un objectif qui sera ainsi atteint pour ce qui est du volet agricole. Depuis le début ils ont reçus des semences et des fertilisant. Cette année, l’enveloppe qui leur allouée est de plus de 40 millions de nos francs cfa. Elle a augmentée par rapport à l’année écoulée où ils ont reçu un appui pour environ 25 millions. Face à cette sollicitude, on veut voir les assistés d’aujourd’hui s’émanciper.

Monsieur le maire, il se dit que tout ne va pas s’arrête pas là pour les producteurs ?

C’est exact,  à court terme en effet, on devrait assister à une véritable organisation des producteurs en coopératives pour un meilleur développement. C’est un secret de polichinelle que de dire que l’union fait la force. Le processus de mise en place de cette coopérative est bien avancé. Vous imaginez donc l’impact qu’aura ce projet de coopérative qui pourrait compter en son sein plus de 1600 producteurs ? Les partenaires impliqués dans le projet à l’instar du programme des nations unies pour le développement sont très motivés, les populations du village du millénaire les remercie par ma voie pour cette constante disponibilité en même temps qu’elle dit sa détermination à œuvrer pour vaincre la pauvreté et la faim.

Et comment va fonctionner la future coopérative ?

Grâce à l’appui qu’ils reçoivent, ils vont constituer un fonds modique pour la mise en place de la coopérative. Et ainsi, celle-ci pourra mieux défendre leurs intérêts en tant que producteurs et surtout agir pour un meilleur épanouissement des membres grâces aux multiples facilités qu’elle pourra leur accorder. Je pense ici à l’accès aux intrants agricoles, aux crédits pour l’acquisition des outils de production. L’aspect formation des producteurs en techniques moderne et durable de production agricole ne sera pas du reste. En bref, c’est immense comme projet ce que peuvent réaliser des producteurs bien organisés.

Et qu’en est-il de l’avancé du programme dans l’ensemble ?

A Maroua 1er, nous faisons des efforts pour que le pari que nous nous sommes fixés avec l’arrivée du projet Villages du Millénaire soit atteint pleinement. Et pour cela, il n’y a pas de  recette miracle, c’est juste le travail. Nous attendons ainsi de voir les populations qui bénéficient des différents projets, continuer à adopter des comportements citoyens, propre à s’approprier et conforter les acquis du projet pour que à l’horizon 2015, l’on puisse ressentir un recul de la pauvreté tant dans les mentalités que dans le vécu quotidien. C’est-à-dire observer un meilleur accès des populations aux infrastructures de base : l’éducation, la santé, l’eau et l’assainissement sans oublier l’amélioration du niveau de vie. Bref ce sera de nouveaux horizons qui sont entrain de s’ouvrir pour ces populations.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s