Développement : Des semences pour les producteurs de l’arrondissement de Maroua 1er


Un don d’une valeur globale de plus de 40 millions de francs CFA, constitué d’intrants agricoles à été distribué dans le cadre du projet village du millénaire dont bénéficie la commune d’arrondissement de Maroua 1er.

C’est  avec une immense joie que les paysans producteurs de maïs et de sorgho du village Beguélé, 15 km de la ville de Maroua dans le canton de Meskine, s’en retourneront à leurs occupations champêtres. Ce après avoir reçu des intrants agricoles,  constitués d’engrais, de sulfate de zinc et de NPK le 16 juillet dernier. L’évènement, qui intervient après la réception des semences il y peu,  a donné lieu à une mobilisation sans pareille des bénéficiaires. Pour ces derniers, cette manne vient à point nommée d’autant plus que les semis ont été déjà mis en terre. « Vraiment, depuis que les gens là nous encadre, on voit de nouvelles choses se réaliser dans le village. Pour ce qui est de la pratique de l’agriculture, moi ça m’aide beaucoup. Je vais recevoir de l’engrais pour mon champ de maïs et pouvoir restituer une quantité symbolique après, c’est vraiment un programme très flexible qui nous aide véritablement car il n’est pas évident pour un paysan d’acheter de l’engrais au marcher alors qu’il traverse une période de soudure » avoue tout joyeux Tokora, un paysan habitant le village Beguélé et bénéficiaire du programme.

La cérémonie de remise desdits intrants est en effet organisée dans le cadre des réalisations du projet « Village du Millénaire » dont bénéficient les populations de la commune d’arrondissement de Maroua 1er. Au total, c’est 100 tonnes d’intrants qui ont été remis solennellement aux producteurs à travers leurs représentants par Hamadou Hamidou, maire de la commune de Maroua 1er en présence du coordonnateur du projet, le Docteur Antoine Ntapli du P.N.U.D. Pour ce dernier, il s’agit pour les responsables des différents groupes de producteurs, de pouvoir entrer en possession de la quantité d’intrant qui leur est destiné et à leur tour, de les mettre à la disposition des membres du groupe. C’est ainsi qu’environ 1600 producteurs devraient bénéficier directement de cette manne. Pour Hamadou Hamidou, maire de la commune de Maroua 1er, cet appui devrait être utilisé à bon escient, pour qu’au bout du compte l’expérience mené avec les producteurs de Beguélé puisse être citée à l’avenir comme un modèle de réussite. Pour cela, il les a invités à plus de responsabilité face à leurs engagements. D’autant plus que l’encadrement dont ils bénéficient aujourd’hui doit aboutir à terme à la mise en place d’une coopérative de producteurs.

Globalement, le programme agricole est un des nombreux volets du projet village du millénaire. Celui-ci ambitionne de réduire de moitié d’ici à 2015, la proportion de la population dont le revenu est inférieur à 1 dollar par jour et la proportion de la population qui souffre de fin. Pour cela, il faut parvenir à l’amélioration de la production agricole d’au moins 50% en renforçant le dispositif local d’encadrement des paysans, en renforçant l’organisation et l’encadrement suivi rapproché des producteurs.

Par Bruno P.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s