Mgr Samuel KLEDA: »Elecam n’est pas un organe indépendant »


Cette interview a été réalisée par Jacques Eric Andjick
mgrkledaLe 13 avril, l’Assemblée nationale a adopté un nouveau code électoral. Ce texte régira l’ensemble des scrutins organisés dans le pays. Il prévoit la mise en place de la biométrie lors de l’inscription des électeurs sur les listes électorales, comme le souhaitait de longue date l’opposition. Leurs autres revendications n’ont, malheureusement, pas été entendues. Parmi celles-ci, leur hostilité à la hausse du cautionnement financier nécessaire aux candidats. (…) .La mise en place d’un scrutin présidentiel à deux tours, le bulletin unique ou le vote à 18 ans n’ont également pas été pris en compte. De même, le nouveau code supprime le droit pour chaque candidat de pouvoir désigner des scrutateurs pour le représenter dans les bureaux de vote.
Deux mois après le vote de ce code, et une fois les tensions retombées, l’Archevêque métropolitain de Douala, Samuel Kleda, donne son avis sur le nouveau code électoral et estime qu’avec l’adoption de ce code, le Cameroun s’installe dans une vraie dictature.
Le 13 avril dernier, le Cameroun a adopté un nouveau code électoral. Qu’est-ce qu’il vous inspire ?
Ce nouveau code électoral n’est pas bon ; il n’a pas été conçu selon les principes démocratiques, et il ne pourra pas favoriser l’instauration d’une vraie démocratie dans notre pays ; cela est bien dommage. Beaucoup de Camerounais s’attendaient à un code qui pût obtenir l’assentiment des Camerounais ; mais il a plutôt provoqué la déception.
Quels sont les manquements que vous avez décelés dans ce nouveau code ?
Il y en a beaucoup. Commençons par noter ceci : presque toutes les propositions faites par les partis politiques de l’opposition et la société civile ont été rejetées. On comprend pourquoi les membres de certains partis d’opposition ont refusé de participer à l’adoption du projet de loi portant code électoral. Aujourd’hui, dans un pays qui veut s’engager dans la voie de la croissance économique, le président doit être élu selon les principes démocratiques, pas un vote à un tour, ce qui existe depuis l’indépendance du pays.
L’indépendance de Elecam est, avez-vous dit, illusoire…
Tout à fait, Elecam n’est pas du tout indépendant ; il est totalement soumis au Président de la République, qui en nomme les membres : les 18 membres du Conseil Electoral, le Directeur Général et le Directeur Général Adjoint. Il peut également mettre fin à leurs fonctions en cas de défaillance et de dysfonctionnement notés, mais lesquels ne sont pas définis (Art. 44). Il est évident que le président de la République ne peut pas nommer des gens qui ne sont pas acquis à sa cause, issus de l’opposition. Elecam n’a pas d’autonomie financière. Si on veut bloquer son fonctionnement, il suffit tout simplement que le Ministère des finances ne mette pas à sa disposition les fonds nécessaires. Et même la composition d’Elecam fait sérieusement problème : il est composé du Conseil Electoral et de la Direction générale des élections. On se demande bien pourquoi ? Si ce n’est pour permettre à ceux qui veulent pécher en eaux troubles. Tantôt c’est le Conseil Electoral qui dépend de la Direction Général des élections, tantôt c’est le contraire.
Si on pousse l’analyse un peu plus loin, on voit bien derrière la Direction Générale des élections le Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, sinon quel rôle peuvent jouer deux personnes, le Directeur Général et son Adjoint ? Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’Elecam n’est pas un organe libre indépendant, capable d’organiser des élections selon des principes démocratiques.
En ce qui concerne les circonscriptions locales, leur nombre est fixé par un décret du Président de la République (Art. 150) ainsi que le nombre des députés. Un silence est gardé sur les critères de ce mode de désignation. Je pourrai continuer de relever ces manquements, ces insuffisances de ce nouveau code électoral, je m’arrête là.
Selon les leaders de partis d’opposition qui ont quitté l’hémicycle pendant le vote de ce code il ne recherche pas le consensus…

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s