Gouvernance: L’ONG Integrity network cameroon enquête sur la gestion budgétaire des communes


Les responsables de ce réseau en séjour de travail dans l’arrondissement de Ngaoundéré 3 e, se sont félicités des réalisations de cette jeune commune.
La séance de travail qui a lieu le jeudi 8 septembre dernier à la salle de délibération de la commune de Ngaoundéré 3e ,a permis aux émissaires de L’ONG Integrity network cameroon, de s’enquérir de la situation du budget et du compte administratif de l’année 2010 dans la commune de Ngaoundéré 3e. Un bilan satisfaisant, car« d’après nos rapports, la jeune commune de Ngaoundéré 3e est sur la voie d’une grande amélioration. Elle évolue très vite au regard de nombreux projets réalisés au cours de l’année budgétaire écoulée, présentés par le secrétaire général »a laissé entendre Nkolo Abessolo Martin Francis, cadre de la section enquête-suivi-évaluation de l’Association Voies Nouvelles au sortir de la séance de travail.
La réunion qui a rassemblé autour du maire Mohaman Nourou Razil tous les conseillers municipaux, les autorités administratives et traditionnelles, a permis aux populations d’avoir une meilleure visibilité sur les réalisations des projets inscrits sur le compte de l’exercice budgétaire 2010.Il ressort que la somme de 50 047 516 du budget d’investissement de la commune de Ngaoundéré 3e a été allouée pour la construction de l’hôtel de ville de la commune ,de 20 boutiques au marché de Dang ,d’une salle de classe à l’école publique de Tchabal, d’un parc de vaccination bovine et d’autres ouvrages pour l’amélioration du cadre de vie des habitants. Au regard de ces points enregistrés qui ont suscités la satisfaction générale de la population présente lors de ces assises, le maire a souligné son engagement à ne pas s’arrêter en si bon chemin « pour faire de sa mairie une référence en matière de gestion de fonds publics ».
Il faut dire que la commune créée en 2006, couvre une superficie de 725 km2, avec près de 17 000 habitants dont la grande majorité est constituée de la communauté estudiantine. La descente sur le terrain des agents de l’ONG Integrity network cameroon, s’inscrit dans le cadre du projet pilote que le gouvernement camerounais mène avec l’appui de la Banque mondiale visant à promouvoir la pratique du compte rendu à la population par les gestionnaires publics à travers la publication de l’information budgétaire. Cette phase pilote couvre les régions de l’Adamaoua et du Nord Ouest. A cet effet, les organismes de la société civile dont l’Association Voies Nouvelles, qui est le point focal national d’Integrity network cameroon et Synergie Développement (SYDEV) basé dans la région de l’Adamaoua, ont reçu mission de son accompagnement technique sur le terrain. Pour un participant, le gouvernement étant engagé dans une politique de promotion de la participation des citoyens à la gestion des collectivités territoriales par la mise en œuvre du processus de décentralisation et la création en 2005 des comités locaux pour le suivi de l’investissement public ,il est de bon ton que les populations soient invités à jouer un rôle important.
Louis Baassid

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s