JDJ 2011 : La jeunesse catholique se donne rendez-vous à Djalingo


La troisième édition des journées diocésaines de la jeunesse est prévue pour se dérouler du 07 au 10 avril 2011 en la paroisse St Benoit de Djalingo.

Encore quelques jours seulement et se sera la grande ruée des jeunes chrétiens catholiques de l’archidiocèse de Garoua vers le site d’accueil de ce qui est en passe de devenir pour eux, un rendez-vous inéluctable. Les JDJ. Pour les organisateurs de l’évènement, « les Jdj, sont avant tout un rendez-vous incontournable de la vie de jeunes au sein de l’Eglise. » Car, c’est selon eux, « l’occasion de vivre  des moments forts de rencontre avec le seigneur et de communion avec d’autres jeunes». Ainsi, au cours de ces journées, les jeunes réunis autour de Mgr Antoine Ntalou, Archevêque de Garoua, seront évangélisés à travers messes, conférences, concerts, catéchèse et prières entre autres. Le thème de l’édition en gestation, « Enracinés et fondés en christ, affermis dans la foi » tirés du livre de la Lettre de St Paul aux Colossiens (2,7) est aussi celui choisi par le Pape Bénoît XVI, pour les JMJ –Journées Mondiales des Jeunes- que devra abriter la capitale espagnole, Madrid en août prochain. Sur les raisons qui ont conduit à la création et la pérennisation du concept, l’Abbé Jean Sassou, Président du comité d’organisation de l’édition 2011 des Jdj affirme : « C’est pour répondre aux vœux du Pape Jean Paul II, qui voulait que les grands rendez-vous à l’image des Journées Mondiales de la Jeunesse, soient organisés au niveau local pour nourrir la foi des jeunes » avant d’ajouter qu’  « en Afrique de l’Ouest, c’est la jeunesse de plusieurs pays qui se réunissent en un lieu unique pour réfléchir ensemble ». Pour ce qui est de l’état des préparatifs de l’évènement au niveau des paroisses, c’est la grande effervescence.  A la paroisse St Joseph et Notre Dame du Mont Carmel  de Boula-Ibib, où officie le père Jean Sassou comme aumônier des jeunes, c’est une soixantaine de jeunes qui ont déjà confirmé leur participation. Du côté de Figuil, l’on apprend que près d’un millier de jeunes catholiques qui attendent impatiemment cet autre rendez-vous avec le Christ. A la paroisse hôte, à Djalingo, l’on se veut rassurant. « Tout est déjà prêt, le site est déjà aménagé,  l’on attend plus que les jeunes », nous a-t-on confié. Pour ce qui est des conditions de participation, le comité d’organisation précise que seuls les jeunes gens âgés au moins de 14 ans ou sur jugement des aumôniers et des sœurs conseillères sont attendus. Les JDJ rendus à leur troisième édition cette année, ont déjà été organisés par les zones de Garoua Urbain et Guider respectivement en 2005 et 2008.

Bruno Patchoaké

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s