Les conseillers municipaux juniors de Maroua 1er, à l’école des acquis de la réunification.


Les conseillers municipaux juniors de Maroua 1er, à l’école des acquis de la réunification.
Le Conseil Juvénile de Maroua 1er, une instance d’expression et de promotion des valeurs des jeunes, fruit d’exemplarité de partenariat entre l’ONG ASSEJA et la Commune D’Arrondissement de Maroua 1er, est entré véritablement à l’école de la réunification à la faveur de la 45 è édition de la fête de la jeunesse.
Sous la houlette de l’ONG ASSEJA Maroua, le conseil juvénile s’est investi dans une entreprise citoyenne afin de mobiliser les enfants, jeunes et parents du ressort de Maroua 1er à se vacciner contre la méningite. Une action de mobilisation sociale qui s’inscrit dans une approche de développement participatif qui place l’enfant au centre en tant qu’acteur « actif » de son propre développement. L’action entreprise visait à réduire systématiquement le nombre de décès ou d’infirmités des enfants de la circonscription de Maroua 1er dus à la méningite. La promotion du droit à la santé de l’enfant au sein des communautés, ne passe que par lui-même. Car un enfant jouissant d’un mauvais état de santé, ne recevra guère une éducation de qualité.
C’était sans compter avec l’engouement et l’effervescence observés à la faveur de la semaine consacrée aux activités de la fête de la jeunesse que cette action a été entreprise, notamment le samedi 05 février 2011dans les locaux abritant l’ONG ASSEJA au quartier Pitoaré. Plus d’une centaine de jeunes (scolaires et extra scolaires) et parents issus respectivement des établissements scolaires et des communautés de Maroua 1er ont été vaccinés contre la méningite et participé en prélude à une causerie éducative sur le fléau facilitée par le Centre de Santé Catholique de Domayo.
L’apothéose des activités du conseil, a eu lieu à la place des fêtes de Maroua où une quatre vingtaine de jeunes, ceux de l’ASSEJA et du conseil junior, ont pris part au défilé. Au-delà de cette cadence rythmée avec des T-shirts et pancartes, dons du Maire de Maroua 1er, Amadou Hamidou, les jeunes ont brandi des messages de sensibilisation sur des phénomènes et fléaux qui aliènent leur développement dans la région de l’Extrême-Nord.
A la fin de la parade, pour permettre à un large public de s’imprégner de ces messages, les jeunes ont distribué des plaquettes et dépliants de lutte contre le VIH/SIDA, l’exploitation sexuelle, la traite, le trafic et le travail des enfants, conçus par l’ONG ASSEJA.
L’activité des conseillers municipaux juniors sur le terrain peut donc se compter désormais. D’autres actions sont en cours. Dans un proche avenir, des causeries éducatives sont annoncées dans tous les établissements de Maroua 1er sur le thème de la Journée Internationale de la Femme du 08 mars prochain.
Odilon Bela
odibela@yahoo.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s