Plaidoyer contre les médicaments de la rue


L’association des Jeunes Solidaires Pour le Développement Durable (AJESO) ouvre ce lundi, 24 janvier 2010, un atélier de pour un projet de plaidoyer pour la lutte contre le phénomène des médicaments de la rue dans les régions septentrionales du Cameroun. L’objet du projet est de réaliser des enquêtes auprès des véndeurs des médicaments, des pharmaciens et des usagers qui consomment ces produits d’origigine douteuse. L’Ajeso va ainsi donner ses conclusions sur les voies éventuelles de sortie de ce mal qui gangrène encore de nombreuses sociétés en Afrique. Après Ngaoundéré, M. Dawa, le président de l’association, va se rendre à Garoua dans le Nord et à Maroua dans la région de l’Extrême-Nord.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s