Développement : L’ASSEJA, le PID et le GECAD au chevet des groupes vulnérables.


De plus en plus à Maroua, les opportunités de financement des promoteurs d’Activités Génératrices de Revenus se multiplient. Des programmes de subvention de l’Etat, les EMF et GIE se mettent en place pour soutenir les initiatives de développement. Chacun y va de ses procédures et conditions.  L’ONG ASSEJA, dans son deuxième axe d’intervention, notamment celui des parents et des familles soutenu par un programme d’encadrement des artisans et promoteurs d’activités génératrices de revenus, joue pleinement son rôle d’interface entre son public cible et les différents partenaires financiers de son environnement institutionnel.  Pour matérialiser ses actions, l’antenne a organisé, dans ses locaux sis à Pitaoré, une plate forme d’échanges regroupant autour d’une table deux partenaires financiers le PID, le GECAD et le public cible composé de promoteurs d’AGR. Au centre de ces échanges, la mise en contact et la présentation des différents services qu’offrent ces deux partenaires (clarification des conditions d’octroi et de remboursement des micro crédits).

Le PID (Programme International du Développement) issu de la coopération bilatérale entre le Cameroun et la France, se présente de nos jours dans la région comme une bouée de sauvetage pour ces promoteurs en « passe à d’éternelles crises et plaintes de revendication des appuis financiers ».

Le GECAD a son actif est un Groupe d’Intérêt Economique (GIE), force agissante des Elites du Diamaré, qui assure l’accompagnement technique et financier des groupes. Le GIE a obtenu un financement du Ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, logé au Crédit du Sahel.

Les promoteurs d’AGR présents et se constituant en porte parole de leurs pairs absents ont formulé le vœu de voir les partenaires financiers mener des actions de sensibilisation de proximité à la base. Une recommandation forte et pertinente dans la mesure où le manque d’informations suffisante sur les opportunités se constitue en soi comme un facteur de pauvreté et du sous développement. L’information somme toute « change et sauve des vies ».

Les groupes ainsi mis en contact avec les partenaires financiers bénéficient pour la plupart de la caution morale auprès desdits partenaires. L’ASSEJA, ONG d’appui/formation aux groupes défavorisés, apporte tout son potentiel technique qui se décline à l’animation, le suivi des activités, le renforcement des capacités, l’appui à l’élaboration des projets et en conseils…La balle n’est plus dans le camp des différents partenaires, mais dans celui des promoteurs d’AGR pour bien la saisir et en faire bon usage.

Odilon Bela (correspondance particulière)

Infos Line : asseja@yahoo.fr,assejacmr@yahoo.fr,assejamaroua@yahoo.fr, pneaad@yahoo.fr, ali.bassirou@yahoo.fr, josephine_bibi@yahoo.fr,odibela@yahoo.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s