Cameroun : Près de 24 millions de FCFA de recette pour le dernier match des lions


Ai- Cameroun- Le match éliminatoire  comptant pour la 2e journée de la Coupe d’Afrique des Nations  2012 qui s’est joué au stade omnisports de Garoua, la capitale de la région du Nord  a produit une recette record.

23.848.000 Frs CFA. C’est le pactole encaissé Samedi dernier par l’administration du stade omnisport de Garoua communément appelé  stade roumde’adja (nom du quartier). Selon le directeur du stade Idrissou Bouba « c’est une recette record » dans l’histoire de ce stade et de divers autres stades du Cameroun ayant eu à abriter des matchs des Lions Indomptables. Certaines indiscrétions font savoir que la recette aurait pu dépasser ce montant si jamais  des billets d’entrée étaient encore disponibles. Quatre points de vente des billets avaient été ouverts dès le mercredi dans la ville de Garoua. Le même jour, le stock des billets de 10.000 FCFA  pour la tribune d’honneur était épuisé. Le lendemain, seuls les billets de 5.000frs, 2.000frs et 1000frs étaient toujours en vente. A la veille du match, même les billets de 5.000frs et de 2.000frs  étaient devenus rares.

Selon les statistiques données par l’administration du stade, 9175 billets ont été vendus à 1.000frs, 4849 billets à 2.000frs, 689 billets à 5.000frs et enfin, 153 billets pour 10.000frs CFA. A cela, il faut ajouter environ 200 invités. Il ressort de ces chiffres que près de 15.000 spectateurs ont assisté à cette « défaite » des lions de manière régulière pendant que d’autres le faisaient à travers diverses magouilles ou tout simplement en sautant la barrière de la cuvette de roumdé Aadja.

Des dires du Directeur du stade, le plein d’œuf avait été réalisé mais le montant de la recette aurait été plus consistant s’il n’y avait pas eu de relâchement au niveau des forces de maintien de l’ordre « qui, au début, faisaient bien leur travail, mais par la suite ont laissé certaines de leurs connaissances entrer sans billets ».

Les portes de la cuvette de roumdé Adja avaient été ouvertes ce samedi à 11h et une heure plus tard, le stade était déjà plein. De longues files de spectateurs partaient du stade vers les quartiers environnants. Des bousculades ont été observées et les marchands des morceaux de carton ont fait de bonnes affaires, ce d’autant que ceux-ci étaient utilisés pour protéger les postérieurs de la chaleur du béton des gradins.  A la mi-temps, certains spectateurs étaient encore dehors essayant de trouver un passage, bloqués par ceux qui n’avaient pas pu trouver de place pour assise. Même dame pluie, l’invitée surprise de ce match n’a pas découragé ces derniers. L’émotion était grande dans le public car chacun voulait voir jouer les Lions Indomptables et participer à sa victoire sur son adversaire du jour qui n’était autre que l’équipe nationale de la République Démocratique du Congo. Des fans des Lions Indomptables étaient venus de Maroua, Kousseri, Ngaoundéré, du Nigeria et même du Tchad.

Au coup de sifflet final, l’aire de jeu a été envahie par des spectateurs téméraires qui avaient réussi à sauter la grille de protection, obligeant le Commissaire Divisionnaire Victor Tanéfo et ses collaborateurs du Commissariat Central de Garoua à se déployer pour protéger les joueurs et les officiels. Ce qui a fait dire aux responsables des forces de maintien de l’ordre que les mesures de sécurité devraient être renforcées dans deux semaines lorsque les Lions Indomptables Juniors iront eux aussi à Garoua livrer leur match éliminatoire de la CAN Junior afin de prévenir tout débordement futur.

Peter Kum, Ai Garoua (www.africa-info.org)

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s