Pouss: l’Undp aux chevets des sinistrés


Belle Bouba Maigari apporte son soutient aux sinistrés des inondations. Une forte délégation du comité central est descendue dans les quartiers sinistrés le 17 septembre dernier. Ni le mauvais état de la route Maroua – Pouss, ni le difficile accès aux quartiers sinistrés, ni le soleil ardent de la mis journée n’a eu raison de la détermination de la délégation conduite par Mongoléon Diabélé, Secrétaire Général de l’Union National pour la Démocratie et le Progrès, à venir voir de visu et de dire toute la compassion du grand camarade, président national du parti aux populations de Pouss. C’est ainsi que le convoi qui conduit la délégation va se diriger, à peine dans le canton de Pouss, sur les lieux du sinistre. Ici, des observations sont faites pour qu’à l’avenir le triste scénario ne se répète plus. « Il suffit d’une pluie pour que la ville sainte, la Mecque, soit dans les eaux, car le terrain y est plat mais grâce aux travaux de canalisation, le problème est résolu » affirme l’honorable Djaman, membres de la délégation, avant de recommander que les quartiers soient viabilisés et les terres constitués en lots pour faciliter la canalisation des eaux. Après la visite de quelques concessions que le désastre n’a pas épargné et une partie de tête à tête avec des chefs de famille sinistrées, une assise s’est tenue avec la foule d’habitants du quartier qui n’a pas manqué de rendre la politesse aux étrangers venus leur apporter un peu de réconfort moral par une mobilisation digne des meeting politiques. Passés les présentations protocolaires de circonstance, la lettre du président national de l’Undp adressée aux victimes est lue et traduite en langues locales.
La délégation n’est pas venue à Pouss les mains vides, en effet, une enveloppe de 1500 000 francs cfa à été remis à l’ensemble des personnes qui ont subits des dommages du fait des dernières pluies diluviennes. Pour les donateurs du jour, la cagnotte offerte doit être considérée comme un symbole. A ce propos, Mongoléon Diabélé dira qu’il s’agit de : « compatir avec les populations qui ont été terriblement affecté par le désastre » avant d’ajouter que le plus important, c’est cette présence qui témoigne de la sensibilité du parti aux préoccupations et à la vie des populations à la base. « Aujourd’hui, je constate que le problème est plus grave. Les populations ont perdu leurs proches, des biens, du bétail et des cultures… je vous souhaite beaucoup du courage, il faut se reprendre et partir de bon pied » avance t-il altruiste. Face à cette autre sollicitude, le premier magistrat municipal et le président de la section Undp locale ne tarissent pas reconnaissance pour cet appui, qu’ils rassurent de mettre à disposition des concernés. L’autre moment fort est la visite de courtoisie que la délégation va rendre au Lamidat de Pouss. A l’heure où un regain de vitalité se fait sentir dans les différents camps politiques, l’on aura remarqué que tout au long de ce séjour, il n’a été mention nulle part de stratégie politique, de réorganisation. Une source bien influente de l’Undp dira à ce sujet que le temps de parler politique viendra, mais que pour l’heure, il s’agit de solidarité entre personnes.
Camille Ladambé

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s