Télécommunication : Kaélé découvre le Ct Phone de la Camtel


Ce vendredi 17 septembre 2010, l’esplanade de la mairie de Kaélé, le chef lieu du département du Mayo Kani, a fait le plein d’œuf. La population, toute tranche d’âge confondue, a répondu présent et de fort belle manière, à la cérémonie officielle de lancement des produits de la Cameroon Télécommunication. Au premier rang de celles-ci, le Ct phone. Ousmanou, le maire de la localité, qui voit à travers l’arrivée du nouvel opérateur de téléphonie, une manifestation de l’intérêt porté pour le développement de sa ville, a affirmé dans ses propos de bienvenu que sa commune et les populations avec, sont décidés à consommer camerounais. Une façon de dire que le produit trouvera toujours preneur comme partout où il est passé dans le reste du territoire. Pour Madame Aboubakar, représentante régionale pour l’extrême Nord de l’entreprise citoyenne, l’arrivée du réseau Ct phone à Kaélé « est la réalisation d’une promesse » de la Direction générale. Elle ne manquera pas à son tour de promettre aussi que « toutes les autres localités du département seront pourvu du réseau dans un proche avenir ». Selon elle, l’avenir s’annonce radieuse pour les populations du département avec l’avènement de la fibre optique. Laquelle devra permettre à terme d’offrir des services innovants à l’instar de la télémédecine, du téléenseignement et du commerce électronique. Pour le préfet du Mayo Kani, qui a présidé à la cérémonie, le CT phone qui vient sortir le Mayo Kani du « désenclavement communicationnel et l’arrimer aux autres localités du pays qui sont couverts par un réseau dense et parfait doit être considéré comme un instrument de travail pour le développement individuel et collectif, un outil d’amélioration de la cohésion sociale ». Djodda Hélène, une habitante de la ville, interrogée sur les lieux de la cérémonie pense que « c’est une bonne chose que de voir le Ct phone désormais disponible dans la ville. D’ailleurs, il est présent au Cameroun depuis bientôt sept bonnes années, mais c’est seulement cette année que l’on voit la ville couverte par ce réseau. On doit dire comme le veut l’adage bien connu que mieux vaut tard que jamais » En effet, le Mayo Kani est le dernier département à voir son espace couvert par l’ensemble des opérateurs de la téléphonie présents au Cameroun. Malgré le faste et la solennité qui aura marqué l’évènement, les principaux orateurs n’ont pas manqué de revenir sur des faits et gestes qui portent un frein au plein épanouissement des populations qui sollicitent le service public de télécommunication. Pour le premier magistrat municipal, s’il s’agit de ceux là qui brillent par leurs comportements d’hors la loi, en procédant à des actes de vandalisme sur les câbles du réseau de téléphone public, dans l’ensemble du département. Au delà de ce qu’elle cause des désagréments réels aux usagers, ces actes de vandalisme contribuent à l’entendre dire, à donner une image pas très élogieuse à la ville phare du département que l’on qualifie de quartier latin de la région de l’Extrême Nord. D’ailleurs, des populations et les autorités traditionnelles sont mis à contribution pour dénoncer et traquer tous ceux qui excellent dans cette voie.

Camille Ladambé

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s