Maga : la plate forme des riziculteurs salut les efforts déployés par le Gouvernement.


Une motion de soutien et une lettre de félicitation ont été adressée respectivement au chef de l’Etat Paul Biya et au Directeur Général pour le regain de vitalité que connaît la Semry.

Ce samedi, les riziculteurs de Maga à travers leurs représentant réunis au tour d’une plate forme, se sont réunis pour évaluer les chantiers abattus par leur partenaire d’en face : la Semry. Présidé par Pierre Bouza, président de la Fédération des riziculteurs de Maga, l’assemblée a fait la ronde des efforts fournis depuis 2007. L’on se réjouit de l’acquisition de nouveaux engins de labours, de l’annulation partielle de la dette des riziculteurs et de la Tva et aussi de la signature par la Direction Générale de la Semry, d’un partenariat avec le Projet Paca.  Lequel devrait à terme contribuer à une meilleur compétitivité agricole. A propos du projet, le représentant des riziculteur au près de la société a confié que « se sera vraiment intéressant pour nous car on va aboutir à la réhabilitation des périmètres rizicoles ». Pierre Bouza dira d’ailleurs à propos de Marc Samanthana, l’homme par qui les changements sont arrivés au sein de l’entreprise que : « depuis qu’il est à la tête de la Semry, les riziculteurs sont à l’aise » avant d’ajouter « nous recevons les prestations dues à temps » et de conclure en disant « nous voulons que le Directeur aille au bout de ses projets ». Au vu des allégations des uns et des autres, l’on porté à dire que l’embellie n’est pas loin. Au sein de la plate forme, l’on avance des chiffres pour expliquer ce vent de sympathie à l’endroit de la société. « Les trois quart des parcelles sont désormais exploités alors qu’avant c’était à l’abandon » clame t-on en chœur. Les statistiques de la campagne 2009, font état de ce que les prévisions sont de loin atteintes. En saison sèche, sur les 5000 ha prévus, 5047 vont être labourés pour une production de 35334.04 tonne. Le rendement à l’hectare est de 7 tonne contre 5,78 à la campagne précédente.
« Nous tirons un coup de chapeau à Marc Samanthana, et nous voulons remercier le Chef de l’Etat pour cette constance sollicitude à notre égard » a lancé tout heureux le président en présentant la motion de soutien et la lettre de félicitation. La ferveur déployée ici à Maga est un son en nette rupture avec celui qui vient de Yagoua, pour les riziculteurs, « il n’y a pas sujet à polémique là-dessus, la réalité vécue ici est autre et les chiffres le démontre si bien ».

CL

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s