L’arrondissement de Bogo broie du noir après le passage d’une tornade.


La pluie a détruit une quinzaine de poteaux électriques alimentant l’arrondissement de Bogo et une partie de la ville de Maroua. L’effondrement des poteaux électriques d’Aes Sonel a été suivi d’un incendie. Des toits ont été emportés, des arbres ont été déracinés. L’on dénombre environ 500 familles sans abri, selon diverses sources.Les premiers secours organisés par les autorités administratives et le Lamido maire de l’arrondissement de Bogo ont permis de recaser les sinistrés dans les salles de classe des écoles de l’arrondissement.

Une commission a été mise sur pied pour un recensement exhaustif et pour venir en aide aux victimes.Joint au téléphone, le Lamido Maire de Bogo dresse cet état des lieux : « La situation est encore préoccupante. Il s’agit de trouver une solution rapide de sortie de crise, avec le recasement des sinistrés. La commune s’active depuis mardi dernier à enlever les troncs d’arbres tombés sur les routes et à remplacer certains toits de familles démunies». L’orage qui a entraîné de graves inondations dans l’arrondissement de Bogo n’a pas fait des pertes en vies humaines. Le lamido Hamadou Ousmanou affirme que les populations de Bogo ont besoin de solidarité pour reconstruire leur ville : « Nous n’avons pas pu suivre le match du Cameroun contre le Japon. Depuis mardi dernier, la société Aes Sonel est sur le terrain pour remplacer les poteaux détruits par l’orage » indique-t-il.

Source Le Jour.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s