Coupe du monde 2010: faut-il croire en Le Guen?


Et encore quelques petites heures pour que la grande messe du football commence, pour les milles et un fans des lions indomptables, une question revient toujours à l’esprit: que pourra nos ambassadeurs? A s’en tenir aux résultats des matchs de prepration et surtout à la prestation de la bande à Eto’o, l’on se risque à chercher ailleurs, une sélection qui pourra nous consoler. Voici tout de même ce que pense Paul Marie Le Guen le commandant de l’équipe nationale.

« Ca se présente bien, je suis confiant », a commenté mercredi à son arrivée à Durban le sélectionneur du Cameroun, Paul Le Guen, souriant comme rarement et « heureux » de sentir ses joueurs « en train de s’approprier l’objectif » du Mondial-2010.

Quelle était l’importance de cette étape à Yaoundé avant de rallier Durban
J’ai trouvé cela très agréable à vivre. On n’avait pas besoin de ça pour comprendre l’attente du peuple mais on a pu la vérifier. En faisant un match à Yaoundé, on a respecté la tradition devant beaucoup de monde. C’était bien de le faire dans un bon état d’esprit et dans cette liesse populaire. J’ai compris pourquoi on me l’avait réclamé.

Dans quel état de forme se présentent les Lions à leur arrivée en Afrique du Sud?
Le voyage s’est bien passé. Il n’y a pas de soucis, tous les joueurs sont disponibles et je n’ai aucun blessé. Je peux compter sur les 23, c’est ce que j’avais souhaité. On a voulu faire des gros matches, une bonne préparation athlétique. C’est ce qu’on a fait. Maintenant, c’est à nous de jouer, à nous de faire ce qu’il faut pour satisfaire le peuple camerounais.

Les joueurs ont paru assez fatigués…
Avec ce match, on a fait deux entraînements hier. Quelques joueurs avaient un peu de retard car ils n’avaient pas beaucoup joué lors de la fin de leur championnat. On a donc travaillé dur, on les a pas mal sollicités. On les a bien bougés, secoués, pendant la préparation mais ils ont bien répondu. C’était une étape indispensable et on est dans les temps. On va encore faire deux-trois bonnes séances et, ensuite, on calmera un peu le jeu pour retrouver de la fraîcheur avant le match contre le Japon.

Sentez-vous, comme les joueurs, que le tournoi débute vraiment à partir de maintenant?
Dans notre esprit, la compétition a déjà commencé avec le début de la préparation il y a 18-20 jours. En plus, on était venu ici en repérage et on avait anticipé les choses. C’est une étape supplémentaire. On a hâte d’être installés à l’hôtel, de faire des séances d’entraînenement et carrément d’être au premier match.

Vous avez rarement paru aussi serein, aussi heureux…
Je ne vais pas faire la tête quand même! On va disputer le Mondial avec une équipe qui a du potentiel, on nous a donné de bonnes conditions de travail et la préparation nous a donné beaucoup d’espoir. Je suis confiant, j’ai le sentiment que les joueurs sont vraiment en train de s’approprier l’objectif. C’est en train de monter en puissance.

Quel futur vous imaginez-vous dans ce groupe?
C’est compliqué, notre groupe est difficile. Les Pays-Bas sont favoris mais, derrière, il y a des possibilités. Il faudra un peu de chance aussi, comme d’habitude, et du talent mais les joueurs en ont. Je suis confiant, ça se présente bien. Je suis heureux et je le serai encore plus si on gagne des matches.

By AFP.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s