Savoir : La Bibliothèque numérique mondiale désormais accessible


Répondant à l’adresse http://wdl.org  elle « met à disposition sur Internet, gratuitement et en plusieurs langues, une documentation considérable en provenance des pays et des cultures du monde entier. Les principaux objectifs de la Bibliothèque numérique mondiale sont : Promouvoir l’entente internationale et interculturelle, développer le volume et la diversité des contenus culturels sur Internet ;  fournir des ressources pour les éducateurs, les chercheurs et le grand public ; donner les moyens aux établissements partenaires de réduire les fractures numériques au sein des pays et entre pays. »

Les grandes étapes de la Bibliothèque numérique mondiale

Juin 2005 : Le bibliothécaire du Congrès James H. Billington propose de mettre en place une Bibliothèque numérique mondiale de l’UNESCO.

Décembre 2006 : L’UNESCO et la Bibliothèque du Congrès co-parrainent une réunion d’experts avec des intervenants clés de toutes les régions du monde. Au terme de cette réunion, les experts décident de créer des groupes de travail pour définir des normes et des lignes directrices présidant au choix des contenus.

Octobre 2007 : La Bibliothèque du Congrès et cinq institutions partenaires présentent un prototype de la future Bibliothèque numérique mondiale à la Conférence générale de l’UNESCO.

Avril 2009 : La Bibliothèque numérique mondiale est présentée au public international, offrant des informations sur chaque État membre de l’UNESCO.

Sources : site internet de la bibliothèque numérique mondiale

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s