Examens officiels : L’Etat revoit à la hausse les primes des correcteurs.


C’est un texte signé du premier ministre hier qui porte relèvement des primes diverses liées à la correction, la surveillance et autres activités liées aux examens officiels. Ainsi, les taux applicables depuis 1979 sont devenus caduques. Les nouveaux sont de 60 francs CFA pour la correction de l’entrée en 6ème et 100 francs CFA la correction des épreuves du Bepc. La vacation de surveillance desdits examens passe à 1000 francs cfa la demi-journée. Selon des sources proches de la direction des examens au ministère des enseignements secondaires, il s’agit à travers ce geste, de remotiver les correcteurs qui n’avaient plus d’engouement pour les examens qui ne ressortaient pas de l’office du Bacc, parce que « non juteux ». Il se dit que des mesures conséquentes ont déjà été prises pour l’application immédiate du texte à la session des examens de 2010.
B. P.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s