Nyambaka:Rentrée incertaine au CES


C’est avec une incertitude bien perceptible que les dirigeants du collège d’enseignement secondaire de l’arrondissement de Nyambaka vont entamer ce jour même la rentrée scolaire du troisième trimestre. Une incertitude qui se justifie par  le souci, pour l’administration du CES, de ne plus voir un seul enseignant fouler le sol de l’établissement. Car cela fait bien longtemps que les enseignants de ce modeste établissement de 130 élèves environs, ne sont pas entrés en possession de leurs salaires. Des salaires qui devaient normalement sortir des caisses de l’APE, l’association des parents d’élèves. Ce, notamment parce que la presque totalité des enseignants du CES ont été recrutés en qualité de vacataires.

Rien pourtant n’aurait pu créer cette situation si la caisse de l’APE était approvisionnée régulièrement. Ce qui, selon nos sources, est normalement fait, sauf que le président de cette association perçoit cet argent, en foulant aux pieds sa destination finale. “Le président de l’APE, Pabamé et son trésorier, perçoivent l’argent dans les quartiers et l’utilisent comme bon leur semble. Sinon comment comprendre que les élèves payent 12.000 Fcfa chacun, et que les enseignants n’ont rien du tout”, indique la source qui a requis l’anonymat.

C’est donc une rentrée hypothéquée que vont vivre le directeur de l’établissement, Maïwa Lamba Samuel et le surveillant général, Dezombe Paul. Eux qui n’hésitent pas à élaguer quelques billets de leurs propres salaires pour calmer les vacataires, comme cela fut le cas pour la fin du second trimestre quand les dirigeants ont cotisé pour acheter un sac de riz à leurs employés. Des employés qui  sont composés de quatre enseignants et d’un surveillant de secteur. Il s’agit notamment de trois titulaires d’une licence (Adamou, Dompta Christian et Marius Geovy), d’un bachelier, enseignant d’EPS (Moussa Victor) et d’un surveillant de secteur (Raziou). Des employés qui également sont obligés de cumuler quelques fois de très nombreuses heures. Les salaires, d’après le contrat signé à la rentrée, varie de 45.000 FCfa à 25.000 Fcfa, selon le niveau des enseignants.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s