REACTION : Des jeunes rencontrés à la place du défilé à Yagoua, disent leur impression sur les faits saillants de la célébration de la 44ème édition de la fête de la jeunesse.


Quel regard portez-vous sur le thème retenu cette année ?

Justin POULAÏ, élève professeur stagiaire de l’Ens de Maroua

Le thème de cette année à savoir jeunesse et consolidation des cinquante ans de l’indépendance vient à point nommé pour notre jeune génération qui est en prise avec le monde et tout ce qu’il comporte comme fléaux. En effet les jeunes ont beaucoup plus tendance aujourd’hui à négliger l’histoire de leur pays.

La préservation et la consolidation des acquis passent tout d’abord par une très bonne sensibilisation de la jeunesse. Il faut une prise de conscience en ce qui concerne l’indépendance de leur pays, en passant par l’histoire de cette dernière tout en évoquant les figures emblématiques qui constituent une source intarissable d’inspiration pour elle.

Le choix du thème par le gouvernement à mon avis va dans ce sens. La jeunesse Camerounaise a beaucoup plus besoin aujourd’hui de ce sentir impliquée dans la gestion de notre pays comme l’a dit le président Paul BIYA «… ce siècle est le vôtre… » Et pour cela il faut connaitre absolument d’où on vient et où on va.

Quelle appréciation faites-vous du discours du chef de l’Etat?

Pidem Roger, Elève professeur Ens de Maroua

J’ai suivi avec beaucoup d’attention le discours du chef de l’Etat, prononcé à l’occasion de la fête de la jeunesse. Le père de la nation a certes abordé quelques problèmes de la jeunesse et relevé quelques efforts déjà déployés pour la formation de ces jeunes. Cependant, la question qui subsiste encore est celle relative au sort réservé à ces jeunes qui seront formés. Quelles procédures seront entreprises dans le but d’épargner ces futurs professionnels une fois sortis des écoles le calvaire, le chômage ? Seront-ils automatiquement intégrés ou non ?

Quand à la promesse de création d’une école de football, nous espérons qu’elle pourra sortir l’équipe nationale du gouffre dans lequel elle se trouve. Cependant la réalisation de ce projet devra également prendre en compte toutes les disciplines sportives, si non, ceci pourra donner lieu à une crise incurable dans le milieu sportif du fait de la marginalisation des autres disciplines sportives qui ont pourtant fait leurs preuves.

Recueillis par Bruno Patchoaké

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s