Etienne Temwa : Un journal pour dire aurevoir Le chef de station adjoint de Crtv Extrême Nord est mort hier dans un accident de circulation.


Il ne présentera pas le journal parlé de Crtv Extrême Nord ce mardi matin. Etienne Temwa Wanso dont le nom trône encore sur le tableau du service information de la station régionale n’est plus. L’affable et détendu «directeur» s’en est allé dans un accident de la circulation survenu hier alors qu’à bord de son pick-up, il s’en allait rejoindre une de ses épouses en poste à Guider. Et c’est sur le chemin, autour de 14h au lieu dit Bidzar, que le licencié en sciences sociales a fait plusieurs tonneaux, avant d’échouer dans un ravin sur la nationale N°1. Il y rendra l’âme. C’était donc un voyage de non-retour pour celui qui hier matin encore déroulait avec le talent qu’on lui reconnaît, Extrême Nord Actualités Matin. C’était sans doute les «au revoir» et les dernières images du joyeux Etienne Temwa qui ne manquait pas comme le relèvent en chœur ses collègues de distiller la bonne humeur au moyen des nombreuses boutades puisées dans la culture du peuple Toupouri. Un peuple qui perd ainsi un de ses dignes fils ; celui qu’Ayang Luc avait vite fait de désigner porte parole de la chefferie de 1er degré de Doukoula. Chefferie dont est originaire le journaliste de la Crtv qui a achève ainsi un long bail à la présentation du magazine rétrospectif 7/7. Son carnet d’adresse parmi les plus riches de la région de l’Extrême Nord avait fini par être l’outil de travail des gens de médias en poste dans cette partie du pays. Sa modération et sa mesure face aux situations les plus délicates, ont fait de lui un médiateur à titré des situations les plus rocambolesques au niveau de la corporation. Ce d’autant que sa position soutenue au sein de l’Union des journalistes du Cameroun depuis 2000 prédestinait celui qui a fait ses classes de journalisme à l’Ecole supérieure des sciences et techniques de l’information et de la communication (Esstic), à tenir cette posture. Simple contingence ou pure coïncidence, Etienne Temwa a essentiellement travaillé dans l’arrière pays. Il a tour à tour été chef de service adjoint en charge des magazines à Crtv Nord, chef de service de l’information et chef de station adjoint de Crtv Extrême Nord. Il range ainsi sa plume, alors même qu’il a aussi réussi à mettre en route la toute première association des consommateurs de la partie septentrionale du pays. Une prouesse qui clôture la vie et l’œuvre d’Etienne Temwa Wangso.

Dieudonné Gaïbaï Dieudonné Gaïbaï Journaliste

Publicités

One thought on “Etienne Temwa : Un journal pour dire aurevoir Le chef de station adjoint de Crtv Extrême Nord est mort hier dans un accident de circulation.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s