Kaélé: Plus de 210 millions de francs pour redonner un nouveau visage à la ville


Le conseil municipal a voté le budget de l’année 2010 lundi dernier. 

mayo kani chef lieu Kaélé« C’est un budget réaliste et réalisable » a lâché un conseiller municipal au sortir des assises du dernier conseil de l’année 2009, traditionnellement consacré à la votation du budget de l’année à venir. En effet, le collège des conseillers, au grand complet a arrêté le budget de la commune de kaélé, le chef lieu du département du Mayo Kani à environ 210 145 000 francs cfa équilibré en dépenses et recettes. Par rapport à l’enveloppe de l’année 2009, l’on note une légère augmentation, 5 millions de francs cfa exactement. Selon le maire Ousmanou, il s’agira pour la municipalité qu’il dirige d’aller rechercher des nouvelles ressources dans des activités comme la vente du bil- bil, bière traditionnelle fait à base de mil fermenté. La municipalité en ciblant cette activité espère faire entrer dans ses caisses à peu près 10 millions de francs cfa. Pour ce qui est des chantiers, l’on affirmer donner une place de choix à l’extension du réseau d’eau potable en zone urbaine, l’appui des écoles à travers des subventions pour la prise en charge des enseignants, la dotation de celle ci en table bancs…. Dans le domaine environnemental, la collectivité entend procéder au reboisement et la création des espaces verts afin   de redorer le blason du couvert végétal local. La construction des clôtures de la mairie et de la demeure de fonction du maire est également au menu.  

L’augmentation de la cagnotte budgétaire pour l’année 2010, même si minime, tranche nette avec les expériences vécues par la collectivité cette année. Car le taux de recouvrement des recettes est estimé à 5% par les services comptables de la mairie. Ce qui fait dire que l’incivisme fiscal est la chose la mieux partagée dans cette région. Comment donc espérer voir les projets arrêter devenir réalité? En tout cas, les conseillers municipaux conscients de la situation qui prévaut, se sont engagés pendant la session du conseil, à s’impliquer davantage dans la moralisation des contribuables. Reste à voir s’ils passeront de la parole aux actes.

Bruno Patchoaké  

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s