Ngaoundéré : Une jeune fille de 21 ans violée et tuée


Julienne Mbanga rentrait des cours du soir

C’est encore l’incompréhension qui règne au sein des membres de la famille de la jeune fille dont le corps a été découvert mercredi dernier à quelques mètres seulement de la gare ferroviaire. Incompréhension à tout le moins logique, puisque le bilan fait par la police et les médecins font état de ce que la victime a subi une rare violence. Car, non seulement a subi le viol d’un nombre inconnu d’agresseur, mais aussi elle a été étranglée plusieurs minutes durant avant deagression2 rendre l’âme.

Julienne Gertrude Mbanga, selon les témoignages de ses parents résidents au quartier Gada-Mabanga à Ngaoundéré, était allée comme à l’accoutumé suivre ses cours du soir. Elle y était inscrite à la suite des perturbations scolaires qu’elle avait connue après une grossesse. La jeune Gertrude a par ailleurs bonne réputation auprès de ses enseignants puisqu’elle était l’une des meilleures élèves de la classe de troisième.

De l’avis du médecin rendus sur les lieux du crime et selon ses premières observations, la fille aurait subi le viol d’au moins deux agresseurs. Traumatisme sur le front, cou cassé par l’arrière à la base du crâne, égratignures sur les cuisses, tout laisse à croire que ses agresseurs n’y sont pas allés de main morte. Même les policiers rencontrés sur place confient ne pas comprendre cette nouvelle montée en puissance des violeurs. “Ça se passait souvent, mais ça faisait aussi longtemps que nous n’avons pas vu un viol et un assassinat en même temps”.

De l’avis également du médecin légiste, la fille aurait été tuée entre 21 h et 22h.

Pour l’heure, c’est une famille inconsolable que Julienne Gertrude Mbanga laisse, et surtout un petit garçon de deux ans qui comprendra certainement un jour ce qui est arrivée à sa mère ce mardi 27 octobre 2009.

Et cet assassinat vient remettre au goût du jour la question de la sécurité dans la région de la ville de Ngaoundéré. Les efforts toutefois consentis par la police laissent encore libre cours à des actes du genre à décourager toute sortie, surtout pas nocturne. Le délégué régional à la sûreté nationale, Athanase Mayam s’est toutefois dit confiant de sortir vainqueur dans la guerre contre “ces hommes sans foi ni loi”. Il en veut pour preuve l’arrivée il y’a deux semaines du matériel logistique de l’Equipe Spéciale d’Intervention Rapide (ESIR), réputée pour son efficacité.

David Wanedam

Publicités

One thought on “Ngaoundéré : Une jeune fille de 21 ans violée et tuée

  1. Garba

    Allahou AKBAR , Allahou Akbar

    Pkoi tan de violence dans mon village pkoi pkoi, aucun etre humain ne merite ce traitement j’ai des larme au yeu, mon Dieu pkoi ?
    Ke ALLAH MAUDISSE TT LES AUTEUR DE CE ACTE IGNOBLE ET LACHE, In cha Allah il vont payé un jour

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s