Ngaoundéré: La mouche tsé-tsé vaincue par un Gic d’éleveurs


 

victime de la glossine
victime de la glossine

13 millions de francs cfa investis pour assainir 24 milles hectares de pâturage à travers la région.

Pour le commun des camerounais, l’Adamaoua est la région de l’élevage bovine par excellence. Ce qui avait fait croire à plus d’uns que la viande de boeuf sur les étales des boucheries était bon marché. C’était sans compter avec la mouche tsé-tsé qui avait fait son lit sur le vaste plateau, décimant à petit feu le bétail. Toute chose qui expliquait pourquoi le kilogramme de viande de beauf coûtait plus cher que partout ailleurs dans le Nord Cameroun. Un groupe d’éleveurs, constitué autour du groupement initiative commune (Gic) dénommé Transcam Plus va lancer avec le concours du programme de lutte contre les glossines, une vaste opération visant l’assainissement des pâturages. Commencé en 2005, le programme va mobiliser environ 13 millions de nos francs cfa. Un atelier de restitution des travaux tenu à Ngaoundéré dimanche dernier permettra de constater « la victoire des éleveurs de l’Adamaoua contre la glossine ». Mais pour El hadj Abba A délégué du Gic, le travail ne fait que commencer car il faudra veiller pour que des poches de résistances ne réapparaissent.

BP

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s